Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pluie

Publié le par Mozalyre

Je dédie ce poème à une femme qui a choisi de fermer les volets de sa maison.



Il pleut

La journée se détire

Elle n’en finit plus

 

Elle pleure

Sa vie se détruit

Dure à n’en plus finir

 

La nuit

Prendra-t-elle le risque

De fermer les volets ?



Annie Raynal-Andrieu
Tous droits réservés - nov. 2009

Commenter cet article