Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hélène Cadou

Publié le par Mozalyre

Hélène Cadou est la femme de René Guy Cadou, un des plus grands poètes français, mort à 31 ans en 1951.

Je dis "est la femme" car jusqu'à sa mort le 21 juin 2014, Hélène a consacré son existence à faire vivre et connaître l'oeuvre de René Guy.

Elle même est une poétesse de grand talent. J'aime son écriture fine et délicate, qui pose les mots avec douceur en même temps qu'avec la force d'une pensée ouverte au monde. L'amour qu'elle porte à son mari, empreint de tendresse et d'admiration, elle nous l'offre en toute humilité, sans mièvrerie.

 

Un simple creux
Dans l'herbe

Pas même
Un abri
mais une empreinte

A peine
Une trace
Où se perdre

Ce serait là

Toi
Dans la poussière
De tes membres

Et moi
Dans l'air qui tremble

Dans la buée de ta parole
Vive comme une abeille.

Hélène Cadou (Le prince des lisières, Rougerie, 2007)

 

Je t'atteindrai Hélène
À travers les prairies
À travers les matins de gel et de lumière
Sous la peau des vergers
Dans la cage de pierre
Où ton épaule a fait son nid

Tu es de tous les jours
L'inquiète la dormante
Sur mes yeux
Tes deux mains sont des barques errantes
À ce front transparent
On reconnaît l'été
Et lorsqu'il me suffit de savoir ton passé
Les herbes les gibiers les fleuves me répondent

Sans t'avoir jamais vue
Je t'appelais déjà
Chaque feuille en tombant
Me rappelait ton pas
La vague qui s'ouvrait
Recréait ton visage
Et tu étais l'auberge
Aux portes du village


René Guy Cadou (La vie rêvée, Robert Laffont, 1944)

Commenter cet article