Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le festival migrant'scène

Publié le par Mozalyre

 

Organisé par la Cimade , le festival migrant'scène se fixe comme objectif, depuis 2006, de porter un regard nouveau sur les migrants et les migrations. Il cherche à répondre à cet objectif avec une logique plurielle, qui métisse les disciplines. Cette démarche est menée en lien avec le secteur culturel, qui, plus qu'un autre, porte les valeurs de création, de transmission des savoirs et d'émancipation des individus.

 

Programmation nationale            Programmation dijonnaise


Migrant’scène 2010 tente une approche des enjeux migratoires dans la partie Nord de l’Afrique, et notamment : Algérie, Mauritanie, Niger, Maroc, Mali et Sénégal.

 

Ces espaces sont des territoires multiples et complexes de migrations. Ils sont à la fois des pays de départ, mais aussi des pays de transit et d’accueil. Les destinations sont multiples. Certains partent vers l’Europe par voie terrestre. D’autres cherchent seulement à traverser une frontière, pour aller travailler dans un pays voisin. Nombreux sont les migrants condamnés à l’errance dans un pays qu’ils n’ont pas choisi, parce que des frontières leurs sont fermées. Les gouvernements tentent de composer avec ces données, tout en subissant des pressions de l’Europe, qui cherche à empêcher la venue des migrants vers l’espace Schengen. Les droits des personnes en mobilité sont souvent remis en cause par des principes de sécurité et de répression venus directement de l’Europe. Les migrants subsahariens ont ce mot, quand il s’agit de partir en exil : « faire l’aventure »

 

L’expression raconte le désir d’ailleurs, l’envie (ou la nécessité) d’autres horizons. Les politiques européennes, qui entraînent une fermeture des frontières, une « chasse aux migrants » empêchent la circulation, créent par rebond, dans les régions frontalières, des zones de blocages, qui condamnent les migrants à l’errance. Entre départ, repli, enfermement/refoulement, recherche de nouvelles routes, de nouvelles stratégies de migrations, la migration des personnes devient un périple long et dangereux, exigeant un courage et une détermination infinie.

 

L’objectif du festival migrant'scène est de « décentrer le regard » du public français.

Nombreux sont les européens qui pensent que les migrants voyagent exclusivement du sud vers les espaces occidentalisés. Le but du festival est également de défendre le droit à la mobilité pour tous, en questionnant les politiques, qui, aujourd’hui, transforment l’aventure en errance.

 

La programmation dijonnaise du festival migrant'scène s’inscrit dans cette démarche.

Chaque lieu a été choisi afin de toucher un public différent : chaque style artistique pour

interpeller selon les sensibilités de chacun.

Le concert et les témoignages de femmes rappellent en cette journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes que tous les pays sont concernés et que les violences sont souvent à l’origine des migrations féminines.

(Extrait du dossier de presse)

 

(1) La Cimade est une association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile.

Adresse du siège : 64 rue Clisson, 75013 Paris Téléphone : 01 44 18 60 50

Adresse à Dijon : Cimade 14 boulevard de Brosses
Tél : 03 80 53 31 19 - Fax : 03 80 30 59 19
dijon@lacimade.org

Permanence : le mercredi et le samedi de 9h à 12h


« La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec ceux qui souffrent, qui sont opprimés et exploités et d’assurer leur défense, quelles que soient leur nationalité, leur position politique ou religieuse. » (Article 1 des statuts)

Commenter cet article