Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

conte de Noël : comment naquirent les étoiles

Publié le par Mozalyre

C'est l'histoire de Lumen, un enfant différent, qui veut vivre avec et comme les autres... Je vous propose de la lire en résonance avec un thème musical :

 

 

Moondog - Elf dance

 

Il était une fois un pays lointain dans lequel la belle saison durait si peu que les enfants ne gardaient pas le souvenir du soleil.

Dès les premiers froids, les ténèbres recouvraient le pays et tous les habitants se calfeutraient dans leur logis La nuit de l’hiver était si longue que chacun vivait pour soi sans penser à son voisin.

Au retour des beaux jours, seuls s’échangeaient des regards lugubres. On ne se parlait pas. Les ténèbres avaient gagné les coeurs.

Lumen avait dix ans et il était enfant de ce pays. Mais il était né au premier jour de la belle saison et le soleil l’avait choisi : il avait donné à ses joues la couleur des cerises et à ses yeux la douceur de l’aube. Quant à ses cheveux, la brise les avait parfumés d’azur.

 

Au retour du court printemps, les gamins s’éparpillaient dans les rues, mais ne sachant pas partager leurs jeux, ils passaient leur temps à se battre, ou bien s’unissaient contre un souffre-douleur. Lumen était le favori.

 

Ses parents ne supportaient plus le regard hostile que les enfants portaient sur leur garçon si différent, ni les pierres lancées quand ils le voyaient sourire. Aussi prirent-ils la décision de ne plus laisser Lumen sortir dans le village.

 

Et Lumen attendit le printemps suivant.

 

Au premier jour de beau temps, Lumen, le front appuyé à la fenêtre, sentit la chaleur du soleil sur sa peau et, éclatant de rire, il se précipita vers ses parents pour les accompagner aux champs. Sa mère lui tendait déjà les bras, mais son père eut peur et lui dit : « Lumen, tu ne sauras pas te défendre contre les méchants, tu ne dois pas sortir de la maison. »

 

Alors, Lumen s’installa devant sa fenêtre. Il ne parla plus. On l’oublia. Mais il continuait à sourire.

 

Au dernier soir de la belle saison, Lumen entendit le galop d’un cheval et vit passer une amazone toute de blanc vêtue. Elle était poursuivie par un cavalier portant un large manteau noir volant au vent glacé : le Roi des Ténèbres chassait la Princesse de Lumière. C’était le retour du temps mauvais : le jour disparaissait avec le soleil, la chaleur fuyait devant la froidure. Bientôt, les habitants du village se cacheraient dans leur maison. Chacun pour soi allait reprendre ses quartiers d’hiver.

Cependant, ce soir-là, un enfant ouvrit sa fenêtre. La Princesse de Lumière ralentit sa course désespérée en apercevant Lumen, et leurs regards se croisèrent. En une fraction de seconde, ils se sourirent et la Princesse, portant la main à ses lèvres, lui envoya un baiser. Comme un oiseau de cristal brillant de mille feux au soleil mourant, le baiser voleta jusqu’à Lumen qui le recueillit doucement sur sa bouche. Mais déjà le cavalier noir menaçait de rattraper la jeune fille qui repartit au galop.

 

Alors Lumen se mit à rire et les éclats de son rire d’enfant s’éparpillèrent comme des petits soleils dans le ciel sombre. Réveillés, les villageois bravant le froid, se précipitèrent au dehors et découvrirent la voûte céleste illuminée : pour la première fois depuis longtemps, une étincelle de joie brilla dans tous les regards. Une douce chaleur envahissait les coeurs. Un homme se mit à chanter, un couple se mit à danser, et Lumen en riant entraîna tous les enfants dans une ronde joyeuse.

 

C’est ainsi que du rire d’un enfant naquirent les étoiles.

 

Annie Raynal - Tous droits réservés

 

 

http://data.bloggif.com/distant/gallery/preview/thumb/0/9/2/8/18290_e1cd8.gif

Commenter cet article

CORINNE 18/12/2010 22:30


Bravo ! Je trouve que c'est très beau. L'histoire est très poétique et la musique correspond bien (mais trop courte). Il ne manque plus que les images !!


David 17/12/2010 22:38


Très beau conte =)