Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'automne dans mon immeuble

Publié le par Mozalyre

Les hirondelles sont les messagères du printemps et nous les aimons tous. Oui, mais elles font leurs besoins sous leur nid et leurs fientes tombent sur le rebord de nos fenêtres...

Aussi, d'aucuns, citadins craignant pour la propreté de leurs fenêtres, n'hésitent pas à détruire le nid puis à en lessiver l'emplacement pour que les oiseaux ne se risquent pas à revenir. 
Les hirondelles sont des sans-logis. Ce sont pourtant des oiseaux que la loi protège (Art. L 411-1 du code de l'environnement)

"Attention,  dit mon voisin de palier, les hirondelles, c'est bien joli en récitation, mais c'est dégueulasse en ville. Elles sont à qui ces hirondelles ? C'est des oiseaux sans maître, des sauvages ! C'est quand même pas à moi de m'occuper d'oiseaux qu'on sait pas d'où ils viennent, mais qu'on sait où ils vont : ''chier" sur mes fenêtres ! Moi, mon chien, il est à moi et il n'a jamais fait caca sur le balcon, toujours sur le trottoir."

On s'est réuni pour trouver une solution. On était tous là. Mon voisin de palier a proposé de voter pour ou contre les fenêtres sales. Vote à main levée : on n'a pas peur de ses opinions dans mon immeuble.
Ces opérations de vote sont allées très vite et intuitivement je me suis abstenu comme quatre autres voisins. J'ai demandé si je pouvais expliquer comment fabriquer des planchettes pour recueillir les fientes des hirondelles.

Mon voisin de palier a ouvert de grands yeux étonnés (il sait faire cela très bien mon voisin de palier) et a balancé l'argument béton : "Popopop ! On a voté
contre les fenêtres sales ? Ca veut donc dire qu'on est pour qu'elles deviennent propres ?
-- Ben.. Euh... oui, ai-je répondu
-- Eh ben alors ! On est d'accord.  Avec les copains, on va tout nettoyer au karcher bénévole, et puis y a plus à discuter. C'est la démocratie, c'est les plus forts qui ont raison ! "

Le printemps devrait être propre dans mon immeuble.


"Y a d'la joie
Bonjour bonjour les hirondelles
Y a d'la joie
Dans le ciel par dessus le toit
Y a d'la joie
Et du soleil dans les ruelles
Y a d'la joie
Partout y a d'la joie"

(Charles Trenet)


Commenter cet article

annie de Talant 17/09/2009 08:34

L'automne ? C'est le printemps de l'hiver !